wcm 2009 porte de versailles paris france

 

Chocolate show pieces

Cake shop Mandarin Oriental Macau

Bread

Buffet

Wedding cakes

Turn down amenities

Christmas

Valentine's

Easter

Sugar show pieces

Ice carving

Vegetables carvings

Mondial du Chocolat / WORLD CHOCOLATE MASTERS DU 13 AU 16 OCTOBRE 2009
Tout d’abord, nous revenons sur le WGA de Novembre 2008 au VENETIAN HOTEL à Macau, compétition au cours de laquelle cette belle aventure est née.
Cette compétition était organisée par M. Christophe Duvernois, M. David Wong, M. Raimund Pichlmaier, Président de l’Association des Chefs à Macau, et moi-même.
M. Teoh de DKSH ( Chine ) me demanda si j’avais un candidat qui pourrait participer à la pré-sélection à Shanghai du World Chocolate Masters. J’avoue que cette idée m’a bien plu, et j’en ai parlé rapidement à Christophe, Executive Chef Pâtissier à la CITY of DREAM à Macau et Luc CAPUS, Executive Chef Pâtissier du WYNN à Macau. Après avoir bien tergiversé, ils ont finalement accepté. La pré-sélection devant avoir lieu en Janvier, il restait, en fait, peu de temps pour la création et l’entraînement en vue d’une victoire à Shanghai. Je pensais qu’avec Luc, en charge au WYNN et l’aide de Christophe, de M. KAWAKAMI, Executive Chef Pâtissier à la TOWER et moi-même, nous pouvions y parvenir.
Après qu’Ha Veng eut gagné la pré-sélection à Shanghai, nous fûmes très occupés pour préparer la Finale à Paris qui vient de se terminer cette semaine où Ha Veng est arrivé en 10ème position, ce qui est un très bon score pour la Chine, classée 16ème lors de la précédente compétition. Très bon travail d’Ha Veng pour ce beau résultat et cette place de 10ème sur 19 concurrents qui figurent parmi les meilleurs chocolatiers du monde. N’oublions pas l’énorme couverture médiatique autour de cet évènement, notamment en ce qui concerne Discovery Channel, la télévision française et la presse écrite. Mademoiselle SLASSI, invitée d’honneur, a dessiné les chapeaux qui ont servi de modèle aux compétiteurs. Ayant apprécié la décoration de son chapeau par le représentant de la Chine, elle nous a donné rendez-vous à Macau, pour la fin de l’année.
Notre arrivée en France
Nous sommes partis de Macau en bateau le 08 Octobre, avec Ha Veng, Luc et moi-même avec un bagage à main rempli de 7 kg. de chocolat et une valise de 20 kg. de matériel. Après une heure de bâteau, et 13 h. d’avion, nous sommes arrivés à Paris. Nous nous sommes rendus à l’Ecole de la Boulangerie à Bercy ( Paris ) où nous avons commencé à travailler. Nous y avons rencontré les Russes, les Anglais, les Japonais, les Autrichiens, les Thaïlandais et les Mexicains. Teoh nous y a rejoints avec, dans ses valises, le robot-coupe, le compresseur et les hair-brushes.
Nous avons travaillé 4 jours avant notre transfert au Salon du Chocolat Porte de Versailles, dans le box réservé à la Chine où Ha Veng allait concourir pendant 2 jours, les 14 et 15 Octobre.
1er jour de compétition
Le 14 fut un jour décisif pour Ha Veng, les candidats n’ayant que 3 h. pour faire et présenter au Jury leur pièce en chocolat.
A gauche d’Ha Veng, concourait Sébastien Trudel pour la France, dont la pièce, représentant une femme debout sur une jambe, s’est écroulée après 2 h. de travail. En vrai professionnel, il a su recommencer, et présenter sa pièce dans l’heure qui restait. Il est à signaler que deux autres pièces ont subi le même sort ce jour-là.
Me trouvant sur les gradins, juste en face de Ha Veng, je ne savais pas qui était le plus tendu des deux, sachant que les 19 juges, les télévisions, le commentateur, lui posaient des questions, ce qui ne pouvait que le stresser davantage. Je dois dire qu’il semblait rester de marbre.
Ha Veng n’a réussi à finir que 99 % de sa pièce dans les temps impartis, mais les juges, après compétition, nous ont dit qu’ils avaient vu, sur sa pièce, plusieurs nouvelles techniques et que son travail était très soigné.
La pièce terminée, les concurrents avaient 45 minutes pour rendre le box impeccable pour le candidat suivant.
2ème jour de compétition
Le 15 Octobre fut un jour chargé pour Ha Veng car il devait produire 40 chocolats praline, des chocolats moulés et 7 desserts sur assiette, 2 gâteaux au chocolat, et décorer exclusivement en chocolat le chapeau fourni par Mlle SLASSI, ce qui représente 11 h. de travail sans interruption.
Je dois dire qu’Ha Veng s’en est bien sorti. Ses pralines étaient exceptionnelles et ses desserts sur assiette, superbes. Les gâteaux étaient bien. Seule la décoration du chapeau explique le score final.
Ce fut une grande expérience pour nous tous, ce qui nous permettra d’évoluer encore, et revenir dans deux ans pour prendre la première place.
Cette année, le premier prix a été à nouveau gagné par le Japon, suivi de très près par les Etats-Unis, la troisième place ayant été attribuée à l’Allemagne.
Très haute tenue de ce concours où tous les candidats ont rivalisé d’originalité et de savoir-faire.
Je remercie personnellement mon sponsor DKSH qui m’a permis d’encadrer le candidat chinois.
J’espère que les vidéos et photos de cette manifestation mises sur mon site vous plairont.

Hervé LEMONON